Herbe à poux

La Ville de Mercier est fière de se joindre à la Campagne provinciale d’arrachage de l’herbe à poux de l’Association pulmonaire du Québec afin de sensibiliser ses citoyens à la problématique engendrée par le pollen de l’herbe à poux qui affecte des milliers de Québécois.

Jusqu’au 15 septembre, faites comme nous et embarquez dans la 16e campagne d’arrachage d’herbe à poux en posant de simples gestes afin d’empêcher la prolifération de la plante.

La prolifération de l’herbe à poux est une conséquence directe des changements climatiques. La meilleure façon de diminuer les effets de l’herbe à poux est de l’éliminer de votre environnement en l’arrachant, en la tondant ou en l’empêchant de pousser.

Que doit-on savoir?

  • La rhinite saisonnière, aussi appelée rhume des foins, est une réaction allergique causée principalement par l’exposition aux pollens de l’herbe à poux.
  • un plan d’herbe à poux peut produire jusqu’à 3 000 graines et que celles-ci peuvent demeurer en dormance dans le sol jusqu’à 40 ans? C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est recommandé de remplacer le plant d’herbe à poux arraché par un couvert végétal compétitif. Ainsi, les graines risquent moins d’obtenir les conditions propices à la germination.  
  • Une fois entrée en floraison, le pollen d’un plan d’herbe à poux s’étend sur plus d’un kilomètre. Surveillez les périodes de tonte estivale recommandées.   

Comment reconnaître l’herbe à poux?

L’herbe à poux possède une tige ferme et poilue, un feuillage très découpé et des fleurs en épis aux extrémités. Sa hauteur varie entre 5 cm et 1,5 m. L’herbe à poux ne doit pas être confondue avec l’herbe à puce qui, elle, provoque des démangeaisons.   

                                                

Nous pouvons limiter l’impact du pollen de l’herbe à poux.

Voici quelques conseils :

  • Déraciner avant la pollinisation
  • Recouvrir le sol de matériaux inertes
  • Implanter un couvert végétal compétitif
  • Sensibiliser votre entourage
  • Tondre régulièrement la pelouse

Pour plus d’info, consultez les pages suivantes du site de l’Association pulmonaire du Québec : 

Herbe à poux

Allergie aux pollens